Bilan du programme du maire et de son équipe après plus de 4 années de gestion communale.

 Promesses et programme de la majorité municipale pour le mandat 2014/2020.

 

 Au préalable, le bilan financier de la majorité municipale :

Les finances de la commune sont devenues saines. En 2008 la situation était catastrophique, la commune était proche de la mise sous tutelle, mais le maire et son adjointe aux finances de l’époque ont rétabli les comptes et pris la décision d’embaucher des cadres compétents.

Depuis 2014, le maire est le seul élu qui gère les finances de la commune. Nous reconnaissons  sa volonté de maîtriser l’argent des contribuables mais  le bémol dans sa gestion c’est  le manque d’organisation et de rigueur dans les dépenses de fonctionnement… où la rigueur peut passer « d’économie de bout de chandelles » à un laisser faire sur des achats onéreux et peu utiles… Toujours dans la partie fonctionnement,  la charge du personnel est considérable prés de 60%  des dépenses de fonctionnement ces 3 dernières années (3 197 945 € pour un budget de fonctionnement de 5 422 423 €), alors que la moyenne de la  strate des communes de même importance se situe vers 53,60%  ; voilà 3 ans que nous demandons au maire d’étudier et proposer au conseil municipal un plan de gestion du personnel pour diminuer le coût et  l’absentéisme, améliorer la formation et  la qualité de vie  au travail… rien ne vient, et au delà des dépenses, il y a la non considération des agents.

Sur les  investissements, beaucoup  sont repoussés, reportés, avec  des  restes à réaliser  qui sont très importants ; ce qui veut dire que des projets qui devraient se concrétiser dans l’année comme il est  dit dans la communication du maire, se font ou se terminent 2 ou 3 ans plus tard. Exemple : la maison des associations, le réaménagement du centre- ville, la nouvelle salle de sports (Dojo), la réfection de la salle polyvalente…  Ou ne se feront pas !  La réalité est que les prévisions des projets lancés jusqu’en 2020 : nouveau groupe scolaire, nouvelle salle de sports (dojo), modernisation de l’éclairage public, travaux de voiries, réfection de la salle polyvalente, réfection du « Studium » (bâtiment classé), requalification de la RD613, représentent  10 997 800 € auxquels il faut rajouter  les investissements annuels dans les services municipaux, dépassent largement la capacité financière de la commune et vont grever tout autre futur projet important pendant plusieurs années…

 

Projets du maire et de son équipe lors de la campagne 2014 :

Les titres et les caractères en gras reprennent exactement les termes du programme du maire, le reste sont nos commentaires.

 

Urbanisme : Poursuivre   la transformation du  Cœur de ville : Commencé en 2008 au début du premier mandat du maire avec la volonté et l’ambition de la majorité de l’époque  de dynamiser le village,  le centre ville s’est embelli, est devenu plus agréable, plus d’un million et demi d’€ en 9 ans(c’est long) ! le cœur de ville est plus accessible et plus sécurisé en théorie ! Par contre, il reste très peu animé et rien n’a été proposé encore comme support commercial.

Le patrimoine : La petite enveloppe dédiée à la réfection des façades en centre ville n’a pas beaucoup convaincu. Le classement du centre historique en Périmètre Délimité des Abords (PDA)   préserve le cœur du village de certaines horreurs mais  contraint la plupart du temps les propriétaires  à dépenser plus lors de travaux. Le projet de réfection du « Studium», bâtiment près de l’ancienne église maintenant inscrit  aux monuments historiques, est prévu au budget pour un montant de 840 000 € cet investissement  n’est pas judicieux… s’il n’y a pas de projet d’utilisation ! D’accord  pour renforcer l’édifice mais pas à ce prix, il faut un projet clair et chiffré derrière.

Les déplacements : l’amélioration de la circulation… Nous l’attendons toujours ! Est ce qu’une étude a été lancée ?

Développer le Pistes cyclables : des petits parcours ont étés fléchés et une signalétique mise en place. Mais l’ambition pour les promeneurs à vélo reste  de rejoindre par une piste aménagée et sécurisée,   la voie  qui longe l’étang de Thau à partir de Balaruc. Le maire nous dit que c’est de la compétence du Conseil départemental ; notre première adjointe également conseillère à la majorité  départementale,  aurait  pu en 4 ans se mobiliser et obtenir au moins la création de cette voie, indispensable à notre époque. Mobilisation qui doit être décuplée pour la transformation en futur boulevard urbain de la D613 qui traverse la ville….. (nous y reviendrons plus loin et plus longuement car il faudra être vigilent  pour que cette dépense importante  change enfin les nuisances de cet axe routier)

Stratégie énergétique locale : réduire la consommation énergétique,  une convention avec Hérault Energie permet de conduire une politique de réduction de la consommation d’énergie (éclairage public), c’est une bonne chose que l’équipe du précédent mandat avait déjà commencée.  Pour ce qui concerne les bâtiments respectueux de l’environnement, notamment pour leur intégration dans le paysage… il nous a été impossible lors de 2 délibérations de faire imposer par la commune aux différents concessionnaires d’antennes relais téléphonique (lotissement St André), un camouflage d’intégration au paysage… toujours un manque de volonté du maire à plaider la cause de ses  concitoyens .

Projets structurants : Equipements publics : la nouvelle école, quartier « Mas de Peyre «, en cours de réalisation ; il fallait une école dans cette partie là du village, c’est évident  ! Son  Coût : 6 600 000 €, Bâtiment à énergie positive et c’est très bien ! mais très cher (coût supplémentaire +2 000 000€) !  Une école pour laquelle il n’y a pas eu de véritable étude, quant à l’adéquation entre  sa capacité et les besoins  C’est un choix « politique »coûteux, qui va impacter le budget pendant quelques années et ralentir bien sûr d’autres projets !

Equipements publics de proximités :  où en sommes-nous ?

– nouveau site pour les assistantes maternelles ?    on l’attend toujours !                                       –

une bibliothèque annexe de la médiathèque de Frontignan ? on l’attend toujours !

un city park ?               on attend toujours !

un parcours santé ? on attend toujours !

la piscine communautaire : on l’attend toujours !

Poumons verts :  Création et aménagement de 2 parcs dédiés aux enfants, très bien ; mais où sont les îlots végétalisés , où sont les jardins communaux ?

Espaces réservés : (salle des fêtes et collège) Ces espaces- là sont plus ou moins ciblés sur le nouveau PLU, mais ce ne sont que des intentions, pas de réservations bien précises, pas de réels projets !

Maîtriser le développement urbain : Contenir  la croissance : Pour l’instant Gigean reste sur la même cadence de développement qu’il y a 10 ans et les lotissements se multiplient autant qu’avant, avec il est vrai, la contrainte pour le lotisseur de proposer 30 % de logements sociaux (nous aborderons le sujet des logements sociaux plus loin). Piloter les opérations pour que les jeunes Gigeannais puissent accéder à la propriété, n’a pas été mis en place par manque d’ambition.

Vigilance sans faille par rapport à tout ce qui peut nous être imposé par l’extérieur et notamment le tracé de la ligne LGV… :

…  et pourtant, qu’en est il  de la déviation de Gigean… dont le projet est ciblé, quand même, sur les plans du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale du bassin de Thau).  Au sujet de cette déviation,  une simple lettre de refus du président du conseil départemental  a suffi à enterrer le projet et on ne dit rien ! Alors que des communes comme Villeveyrac, Montbazin, Aniane, Montagnac, Méze, Castries , etc… ont réussi à avoir une déviation ; encore un manque d’ambition pour les Gigeannais !

… une gendarmerie qui s’en va de Gigean ; 8 ans après des discutions stériles avec les instances nationales de la gendarmerie et une peur bleue d’endetter la commune ! on ne dit rien !

… Une piscine qui va peut- être se faire après 8 ans de promesses et d’allégeances ; on ne dit rien !  on ne sait rien !

Non, la vigilance n’est pas sans faille ! … Manque d’ambition, de  volonté !

 

Vivre ensemble. La réhabilitation et la reconversion de l’ancienne mairie … « ce lieu restera affecté à l’intérêt général . Il accueillera la mutualisation des services, les séniors Gigeannais resteront  présents,  le Secours Populaire et son épicerie sociale seront intégrés ; il y aura la création de 2 logements d’urgences sociales, cet espace sera dédié aussi aux différents acteurs sociaux… »    Rien de tout ça !!!  Ce projet aurait été pris en charge en grande partie par le conseil  départemental, pourquoi notre conseillère départementale  n’a pas mené à bien ce projet ?

Développer, élaborer et coordonner des actions en faveur de tous les publics ???   Des chantiers d’implication et d’insertion : aucun !  Une journée « Forum de l’emploi » qui  fonctionne bien !  Une résidence à « vocation sociale » dédiée aux séniors, en lieu et place d’un espace de loisirs, sportif et de jardins partagés…   combien de Gigeannais retraités à revenus modestes auront bénéficiés de ces appartements ???  Création de jardins familiaux et traitement du compostage… Rien, sinon une réservation sur la carte du  PLU.

 

Sécurité : Vidéo protection : ok. Voisins vigilants : ok !  Patrouilles de nuit : peut-être ?  Actions de préventions ? Protéger nos enfants sur le chemin de l’école : nous n’avons toujours pas compris pourquoi il y a des jours avec et des jours sans agent de sécurité aux heures de sortie de l’école maternelle, car avec un effectif de près de 100 personnes la municipalité doit savoir s’organiser pour que ce service de sécurité et de surveillance soit rigoureux…

Développement économique : … on laisse faire l’agglo… Pas de relation privilégiée avec les entrepreneurs !  Pas d’ambition pour le tissu économique… Développement de l’économie  touristique, « tourisme vert ?»:  de bonnes intentions avec une réservation de terrain dans le PLU et d’hypothétiques ouvertures de camping  ou hôtel ? Malgré nos propositions réitérées, aucune étude relative au développement touristique et à son  potentiel sur Gigean n’a été réalisée.

 

Education et enfance : Enfance : l’allocation municipale de garde d’enfants est une bonne chose et pourrait être plus conséquente et distribuée différemment, elle pourrait être plus équitable ; nous avons plusieurs fois demandé que  l’application du quotient familial soit mise en place !  Mise à disposition d’un local adapté aux jeunes enfants gardés par les assistantes maternelles ? néant !  Consolider les emplois des assistantes maternelles agrées de Gigean ???   Mise à leur disposition d’un local  mieux adapté ? … Néant !!!

Affaires scolaires : création d’une 4eme école,….! Gratuité du temps d’activités périscolaires, garderies gratuites, mercredi inclus … c’est très bien mais nous sommes revenus à 4 jours d’école donc le coût est bien moins important pour la commune et c’est tant mieux !  Cour de récréation réaménagée à Haroun Tazieff et mise en place du fameux logiciel indispensable pour les inscriptions aux ALAE, CLSH , TAP, ce fut l’Arlésienne du logiciel pendant des mois mais enfin, il est arrivé !

 

Jeunesse et sport : Grand projet, avec la construction d’une salle d’arts martiaux… peut-être pas indispensable mais essentielle au vu du nombre de licenciés dans les différents clubs et à la proximité de la future école. Elle devait  être faite en 2017, peut- être les sportifs en bénéficieront-ils en 2019 ? rien n’est moins sûr !.. Belle réussite pour les terrains de tennis qui a permis au club de se développer, d’accueillir plus de jeunes et d’avoir des équipes de qualité.                                                                                                                                                                                  Pour les footballeurs, l’éclairage du stade a été refait mais la pelouse du stade est toujours en piteux état. Au vu des frais engagés depuis des années, le coût de l’arrosage et de la tonte, du temps des agents et les besoins d’utilisation du terrain, il y a bien longtemps qu’un stade avec une pelouse synthétique aurait dû être mis en place… Mais aussi : on ne parle plus du terrain de foot de l’Arrenque, près des arènes ! oubli !                                                                        Création d’un club house commun hand Ball, volley, badminton… ???  Rénover la salle qui se trouve sous la maison du gardien du stade. ???

Les accueils pour la jeunesse : développer les accueils sans hébergement ???  A quand un centre aéré hors des écoles et ouvert toutes les vacances ?  Pourquoi ne pas avoir  continué à soutenir des projets humanitaires pour les jeunes de l’espace Ado ? : l’expérience s’est terminée par manque de volonté ! Organisé avec les Ados des chantiers jeunes ??? Néant .  Continuer et améliorer la fête de la jeunesse :  abandonnée pour une autre forme  d’animation cette année ???   Ouvrir les ASH toutes les vacances ???

Création d’un conseil municipal des jeunes ???  Beaucoup d’intentions pour les jeunes mais peu de réalisation…

 

Culture et patrimoine : Nous vous énumérons ce qui était proposé en 2014  et vous vous faites votre opinion :  Des événements  devaient s’articuler autour de manifestations variées : expositions,  concerts,  contes,  chorales, littéraires, linguistiques et autour de notre patrimoine naturel  ?

Du coté jeunes :                                                                                                                                           OUI   /   NON

Créer un programme culturel pour les petits ?

Dynamiser les initiatives pour les adolescents ?

Développer le partenariat avec les acteurs du territoire ?

Dédier un lieu à ce public très représenté sur la commune ?

Du côté des petits :

Construire une programmation de spectacles orientés sur les contes

Animer des ateliers contes, pour la promotion de notre patrimoine oral ?

Du côté des adolescents :

Mise à disposition de la salle de répétition ?

Mise en avant des compétences et de la créativité ?

Ouverture aux compagnies de jeunes talents de la région ?

Du côté des adultes :

Développer des actions culturelles

Fidéliser le public ?

Développer le partenariat avec les acteurs du territoire ?

Dynamiser les initiatives des associations ?

Valoriser le patrimoine existant ? Pérenniser « chapeau les artistes » ?

Créer une manifestation multiculturelle annuelle « une expo géante » qui s’installe dans   toute la ville ?

Dynamiser le programme annuel de rendez vous culturels ?

Beaucoup de choses, beaucoup d’intentions …  sont- elles en places ou vont-elles surgir d’ici quelques mois ? A vous de voir !

 

Animation et cadre de vie. De la même façon que le thème précédent, nous énumérons et vous vous faites une idée de ce qui a été fait !

Amélioration du cadre de vie : Donner à Gigean un label de qualité des villes et villages fleuris (un prix en 2016) ???

Renforcer l’image extérieure de la commune et de son attractivité ???

Développer l’économie locale ??? (nous l’avons déjà évoqué)

Améliorer la qualité de vie des habitants et des visiteurs ???

Favoriser la cohésion sociale ? ??

Pérennisation de l’existant… Là, nous pouvons dire : détruire l’existant !

Améliorer le corso fleuri du carnaval de Mars ? (annulé)

Fête de la musique, faire venir des groupes ? (annulé)

Fête nationale du 14 juillet, améliorer le feu d’artifice ? (merci aux pompiers)

Etendre la fête locale sur 3 jours ? (rien ne s’améliore…  et changer de date amplifie le ridicule, d’autant que la date d’une fête votive a un sens !)

Développer le marché de Noël sur la place du marché ?(rien ne change)

Fête de la St Vincent, faire venir plus d’exposants ? (rien ne change)

Nouveautés : Organiser un week end Européen dédié à un pays voisin ? (NON organisé)

Organiser pendant la période estivale un festival national du karaoké ? (NON organisé)

Créer un rendez-vous mensuel théâtre ? (NON créé)

Organiser durant l’été des jeux inter-villages ? (NON organisé)

Mettre en place des nocturnes de cinéma plein air ? (NON mis en place)

Créer un marché hebdomadaire le dimanche matin ? (NON créé)

Créer un groupe musical du village (fanfare ou clique) ? (NON créé)

Vous faites le constat comme nous que ce ne sont que des annonces faites et qu’il n’y a rien derrière !

 

Enjeux  importants pour la commune :

Vous l’aurez peut être remarqué mais dans ce projet, la majorité  n’avait quasiment pas abordé le sujet des logements sociaux (HLM)… et pourtant c’est un énorme sujet car la ville est concernée par le PLH Plan local de l’habitat  qui oblige depuis des années les communes de plus de 3500 habitants de se doter d’au moins 25% de logements sociaux ( le PLU de Gigean fixe à 30% ce taux ). Gigean a voté il y a 6 ans ce PLH géré par l’Agglo (et doit en voter un nouveau dans quelques semaines)  et se doit de construire en 5 ans près de 350 logements sociaux.  Si la commune n’avance pas dans ces projets de construction  de logements, elle est panélisée et paie une amende, actuellement de l’ordre de 40 000€ pour 2017, cet argent est tout de même réinjectée dans le budget de l’agglo pour favoriser l’implantation de logements sociaux. Donc actuellement Gigean est aux environs de 9 % de logements sociaux, chaque nouveau projet d’urbanisme collectif comprend au moins 30% de HLM. Sachant que le problème majeur est celui de l’attribution des appartements qui en moyenne est de maximun 25 % des 30% « réservés » aux Gigeannais, cela fait finalement peu de logements pour la commune… En outre le préfet de l’Hérault a notifié un arrêté de carence en matière de logements sociaux en novembre 2017, ce qui veut dire que  la préfecture peut reprendre à son compte le droit de préemption de la commune pour des opérations immobilières et transformer ces opérations en création de logements sociaux.

Le dilemme est : Les Gigeannais ont besoin de logements sociaux, c’est évident, mais  La commune doit-elle continuer à payer une amende ou bien doit-on laisser construire des lotissements pour qu’il y soit intégré 30% de HLM ? … cela devient une histoire sans fin !  La municipalité a choisi de ne plus payer d’amende(ou moins) et de favoriser le développement urbain… pas de communication de la part de la municipalité sur ce sujet !!!

Quant à la mise en carence, si  l’état a  les moyens de sanctionner  les communes concernées, il n’a pas les moyens d’intervenir pour mettre en place toutes les préemptions et le suivi des opérations immobilières  sujettes à l’arrêté de carence… l’état va donc déléguer ce suivi à un organisme, pour Gigean ce sera surement EPF (établissement public foncier d’Occitanie );  Ensuite c’est la volonté du maire et des élus de se mobiliser rapidement pour trouver des solutions pour la création de logements sociaux…mais qui vont être attribués à qui ???  Depuis un an, date de la mise en carence, le maire et son équipe  ont  choisi de ne pas communiquer sur ce sujet majeur, alors que la commune doit s’engager à construire  plus de 300 logements en 4 ans !!! Les services de l’état tiennent les communes en otages financiers dont Gigean et pourtant les Gigeannais n’ont pas d’information sur ce problème majeur ! y a-t-il une mobilisation du maire et des élus ?    

____________________________________________

Futur boulevard urbain : Mise en garde : en ce qui concerne le futur boulevard urbain qui doit se substituer à la D61. Le projet élaboré par le conseil départemental qui est co financeur est simplement un embellissement  de la chaussée et la mise en place de modes doux sur toute la traversée d’agglomération, il y a peu d’arbres et d’espaces verts. Il n’est pas prévu de plateau traversant. Le coût de l’aménagement dépasse les  3 000 000 €, dont plus  de 2 000 000€ seront à la charge de  Gigean. Il n’est pas prévu de nouvelle ouverture pour desservir le sud du village, or il faut absolument ouvrir un ou plusieurs nouveaux accès pour créer du lien, sinon il n’y aura pas d’amélioration de la circulation entre les deux parties du village ;  il y a des solutions mais il faut anticiper les démarches auprès des propriétaires, des  maisons sont d’ailleurs à la vente sur la traversée de GIGEAN.. La voie inter quartier (avenue de l’abbaye st Félix) ne suffira pas à améliorer le flux des voitures. C’est la combinaison entre ces 2 voies qui doit être privilégiée. Nous demandons aux Gigeannais des quartiers Sud de se mobiliser pour inciter le maire à tenir compte de ces recommandations pour un projet aussi coûteux ! Un courrier de nos mises en garde a été envoyé au maire début septembre.

______________________________________________

Commémoration 14/18 : Une exposition de photos est prévue courant novembre à l’initiative de bonnes volontés qui ont fait des recherches minutieuses dans les familles de poilus… Mais rien n’a été fait de la part de la municipalité pour commémorer l’aventure meurtrière en 1914 des 300 soldats Gigeannais qui partirent combattre l’ennemi ; pas un mot  singulier du maire sur les jeunes soldats de Gigean  lors des commémorations du 11 novembre des 3 dernières années ;  rien n’est prévu par la municipalité pour marquer la fin de la tragédie en 1918, il y a 100 ans où 68 Gigeannais donnèrent leur vie pour leur liberté et donc la nôtre !

Comment ne pas  prévoir durant ces 4 ans, ce devoir de mémoire ? Nous sommes sidérés !

En  août 2014, notre groupe d’élus avait invité les Gigeannais au monument aux morts pour évoquer le départ  de ces jeunes Gigeannais  vers le champ de bataille. Nous avions à l’époque questionné le maire sur ses intentions qui nous avait répondu que la commémoration se ferait en 2018…

CONCLUSION : Gigean avance malgré tout, mais  le manque d’ambition du maire, sa volonté de ne pas contredire les services de l’état, d’être le bon élève de la classe des maires, lui fait oublier les Gigeannais, le pourquoi il est là ! Pour quelles raisons il a été élu ! Gérer une ville comme GIGEAN c’est aussi écouter, informer, rendre compte aux administrés ; c’est également promouvoir la richesse de Gigean, ses entreprises, ses agriculteurs, ses associations, son environnement, ses atouts touristiques !!!!!

Préparons 2020, choisissons l’ambition !

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.